AccueilDisciplinesRetour

Les mastopathies bénignes et états précancereux mammaires
Professeur Pierre BERNARD - Décembre 2002


1. Lésions galactophoriques

Situées sur toute la hauteur de l’arbre galactophorique :

  • Hyperplasies papillaires typiques
  • Hyperplasies papillaires atypiques (L.P.C.)
  • Adénome dendritique
  • Dilatation des grands galactophores = Ectasie galactophorique


  • 2.1. Lésions lobulaires pures 

    Hyperplasie multi-focale : Adénose

    Hyperplasie pseudo-tumorale : Adénomes
  • Puberté – péri-ménopause
  • Lactation


  • 2.2. Lésions lobulaires complexes

    Avec participation des cellules Myo-épithéliales :
  • Adénose sclérosante
  • Adénose sclérosante invasive (LPC)

  • Avec prédominance du tissu palléal :
  • Fibro-adénome
  • Tumeur dite « phyllode » (LPV)


  • 3. Lésions lobulo-galactophoriques 

  • Secondaires au modifications conjonctivo-vasculaires sous-hormono-dépendance sténosant les galactophores à différentes hauteurs :
  • Les Micro-kystes sont fonctionnels puis organiques
  • Macro-kystes

  • Avec sclérose mastosique post-exsudative ± douloureuse ou/et prédominante
  • Le cancer lobulaire « in situ » (L.P.C) représente une lésion précancéreuse dont la présence est recherchée parmi les lésions dystrophiques mammaires :
  • 15 % des patientes porteuses de cancer lobulaire in situ évolueront vers un cancer invasif du sein.
  • Le cancer lobulaire in situ du sein est souvent multifocal voire multicentrique.
  • L.P.C. : lésion précancéreuse du sein

  • Version complèteDroits