SommairePrécédentSuivant
Fermer
 
Sémiologie paraclinique
  Chapitre 5. EXPLORATIONS RADIOISOTOPIQUES
 

DIFFÉRENTS TRACEURS

MARQUEURS STABLES D'UN COMPARTIMENT : albumine ou hématies marquée au technétium.
Ils permettent d'obtenir des angio-scintigraphies cavitaires, au premier passage ou par sommation d'images synchronisées sur QRS.
Possibilité de calculer la fraction d'éjection.
 
MARQUEURS REPRÉSENTATIFS DES PROPRIÉTÉS FONCTIONNELLES D'UN TERRITOIRE
Marqueurs des tissus sains : thallium 201 (la scintigraphie du myocarde présente un défect s'il existe un défaut de perfusion).
Marqueurs de viabilité : Thallium, M.I.B.I. (Technétium)
Marqueurs en cours d'évaluation : acides gras, F.D.G., N.O.E.T.
 

INDICATIONS

DIAGNOSTIC DE L'INSUFFISANCE CORONARIENNE
Scintigraphie myocardique au thallium 201, enregistrée au repos. Une lacune correspond à une cicatrice d'infarctus du myocarde.
Scintigraphie myocardique au thallium 201 enregistrée à l'effort : une lacune apparaissant à l'effort correspond à un défaut de perfusion localisé (ischémie) en rapport avec une sténose coronaire. Cette lacune disparaît sur les clichés enregistrés quatre heures après. Lorsqu'on prend en compte les résultats propres de l'épreuve d'effort et ceux de la scintigraphie, on augmente de façon importante la précision du diagnostic de l'angor.
Scintigraphie au thallium 201 enregistrée après injection I.V. de Persantine : Ce médicament entraîne une vasodilatation dans les zones saines, ce qui augmente le contraste entre zones saines et zones ischémiques. Inconvénients : images moins nettes qu'à l'effort ; douleur angineuse dans 1/3 des cas
Scintigraphie myocardique aux acides gras marqués.
 
APPRÉCIATION DE LA VALEUR FONCTIONNELLE DU MYOCARDE : ANGIOSCINTIGRAPHIE CAVITAIRE AU REPOS (hématies marquées). Permet une étude morphologique et une évaluation sur ordinateur de la fraction d'éjection globale et régionale.
 
MESURE DU DÉBIT CARDIAQUE
 
DÉTECTION DES SHUNTS GAUCHE-DROIT, DROIT GAUCHE
 
 
EXEMPLE DE SCINTIGRAPHIE MYOCARDIQUE AU THALLIUM NORMALE 
Trois incidences, dans chaque incidence, la série d'images supérieure est enregistrée immédiatement après l'effort, et la série inférieure est enregistrée 4 heures après : redistribution (ou réinjection).
On voit que le myocarde est parfaitement imprégné immédiatement après l'effort et 4 heures après. On peut conclure à l'absence de sténose coronaire significative.
 
 
EXEMPLE DE SCINTIGRAPHIE MYOCARDIQUE AU THALLIUM PATHOLOGIQUE 
3 incidences, dans chaque incidence, la série d'images supérieure est enregistrée immédiatement après l'effort, et la série inférieure est enregistrée 4 heures après : redistribution ou réinjection.
Immédiatement après l'effort, on constate que la région antérieure , apicale, inférieure et septale n'est pas imprégnée par le thallium. Il existe donc un large "défect" dû soit à des thromboses, soit à des sténoses coronaires. Les images enregistrées 4 heures après sont presque normales. Le thallium a pénétré dans le myocarde tardivement, ce qui témoigne de sténoses coronaires serrées : sténoses de l'interventriculaire antérieure ; on suspecte également une sténose de la coronaire droite.
S'il s'agissait d'un infarctus du myocarde, le large défect existant sur les images enregistrées après effort persisterait, inchangé, 4 heures après.
 
Tomoscintigraphie myocardique après infarctus inférieur
 
Mesure isotopique de la fraction d'éjection
 
FRACTION D'EJECTION SYNCHRONISEE
 
SommairePrécédentSuivant  
ContactsImprimerFermer